Vie du cabinet    |    Edito

Les Pépites

Edito

9 novembre 2016

Ils ont 25 ans. Ils sont trois. La première est médecin, le deuxième est directeur de Mercedes Cambodge, la troisième est hôtesse de l’air. Belles

PUBLICATIONS

Vie du cabinet

31 octobre 2016

Une fois de plus, ce mois a été riche en publications pour le cabinet, et ce dans des domaines variés : Nouvelle édition de « La rupture conventionnelle

Publication dans Lexbase Hebdo édition publique

Publications

27 octobre 2016

Victoire de Bary a vu un de ses articles publié dans la revue numérique Lexbase Hebdo édition publique n˚435 du 27 octobre 2016. Cet article,

Halloween

Edito

30 septembre 2016

A l’origine, Halloween est une fête celtique qui vient d’Irlande. Il y a environ 3000 ans, le calendrier celte se terminait le 31 octobre et

Les Pépites

Ils ont 25 ans.Xavier-Berjot-

Ils sont trois.

La première est médecin, le deuxième est directeur de Mercedes Cambodge, la troisième est hôtesse de l’air.

Belles réussites, me direz-vous !

Exceptionnelles, plutôt.

A l’âge de 5 ans, ils ramassaient des ordures sur une décharge.

« Ils », ce sont Sophiera, Chantha et Srey Leack : trois enfants sauvés de l’enfer par l’association PSE (Pour un Sourire d’Enfant) fondée par Christian et Marie-France des Pallières.

Comme ces trois enfants, 10.000 autres ont été sortis du jus putride de la décharge de Phnom Penh, depuis 1995.

Ils sont devenus grands.

Christian et Marie-France des Pallières : un couple de jeunes retraités, à l’époque, qui aurait pu s’occuper en jardinant, en jouant au golf ou en en voyageant.

Plus jeunes, ils avaient d’ailleurs parcouru le monde avec leurs quatre enfants, sillonnant même l’Inde, pendant un an et demi, dans un simple camping-car.

Plus tard, frappés par la vision des enfants sur la décharge, ils ont tout donné pour eux.

Au départ, ces enfants rêvaient d’un vrai repas par jour.

Christian et Marie-France créent alors une paillote près de la décharge.

Puis suit une école primaire pour 10 élèves, l’association distribuant des sacs de riz aux familles pour compenser l’absence de revenus due à la scolarisation des enfants.

Aujourd’hui, ils sont 6.000 à suivre des cours dans ce qui est devenu le plus grand complexe scolaire du Cambodge.

Entrés en primaire, ils peuvent désormais se diriger vers l’enseignement supérieur ou vers l’une des 28 filières professionnelles que propose PSE.

Cette histoire pleine d’espérance est actuellement racontée au cinéma.

« Les Pépites », je vous encourage à découvrir cette vision d’humanité.

(http://www.lespepites-lefilm.com/)

 

Xavier Berjot
Avocat Associé