Vie du cabinet    |    Edito

Petits pas dans la neige

Edito

15 mai 2017

J’ai passé le week-end du 8 mai dans le Poitou. Le premier soir, un des convives confiait être étonné de la passion de son fils

Vie du cabinet | Avril 2017

Vie du cabinet

30 avril 2017

Le mois d’avril a, une fois de plus, été un mois bien rempli pour le cabinet. Tout d’abord, Victoire de Bary a animé ses premières

Un mois de mars sportif

Vie du cabinet

18 avril 2017

Participation aux « Foulées de l’assurance » au sein de l’équipe CFDP Le Dimanche 19 mars 2017, Jean-Baptiste Rozès a eu l’honneur d’être invité par le Compagnie

Victor

Edito

31 mars 2017

Nous sommes le 21 mai 1850. Il a le costume sombre habituel, une chemise blanche et une lavallière. Il est au milieu de l’hémicycle, entouré

Petits pas dans la neige

J’ai passé le week-end du 8 mai dans le Poitou.

rozes-slider-Le premier soir, un des convives confiait être étonné de la passion de son fils âgé de neuf ans
pour le piano alors qu’il ne prenait des cours que depuis septembre dernier.

« C’est beau la fierté d’un père » pensais-je distraitement.

Et le dimanche matin, je l’ai entendu.

Tout le monde était encore couché. Cela venait d’en bas. Je suis descendu et je l’ai vu.
Il paraissait s’amuser. Il était à sa place.

Sur un piano ancien tout au fond du salon, ses mains couraient sur le clavier, sans partition.

« – Qu’est-ce que tu joues ? – Je ne sais pas, ce qui me passe par la tête. »
« Tu aimes jouer ? – Ce que je préfère, c’est composer. »

« Ecoutez le premier morceau que j’ai inventé. Je l’ai appelé « Petits pas dans le neige » »

Il a fermé les yeux et il a joué. J’étais médusé.

Le talent, c’est impressionnant.

Dans mon métier, je suis amené à le côtoyer, parfois, quand il est absent, à le regretter.

Il est souvent présent chez ces entrepreneurs qui l’exercent au quotidien au service de leur création et chez nombre de professionnels qui font de leur passion leur métier.

Ce matin-là, en regardant ce petit garçon jouer les yeux fermés ses petits pas dans la neige,
je me disais que la première étape, c’est de trouver son talent,
et la seconde, c’est de le faire fructifier.

Jean-Baptiste Rozès