Les parfumeurs de Limoges

Il y a 40 ans, à Limoges, dans une même rue du centre-ville,

il y avait deux parfumeries.Xavier-Berjot2

L’une était tenue par un homme affable, heureux de la bonne marche de son entreprise.

L’autre venait d’être créée par un jeune homme, auparavant vendeur de savonnettes.

La première parfumerie existe toujours, aussi bondée.

La seconde parfumerie, aujourd’hui, c’est Sephora.

Quel est le critère de distinction entre ces deux destins ?

A n’en pas douter, c’est certainement l’instinct de création.

Le deuxième parfumeur aimait autant ses produits que l’aventure entrepreneuriale.

Dix ans après l’ouverture de sa première boutique, il crée l’enseigne de parfumerie Shop 8 et ouvre une dizaine de magasins.

Porté par son esprit visionnaire, Il innove en adaptant le concept de libre-service au monde de la parfumerie.

En 1993, il rachète les 38 emplacements Sephora du groupe anglais BOOTS et implante son concept dans la totalité des parfumeries sous l’enseigne Sephora.

En 1997, la veille de ses 50 ans, il cède Sephora au groupe LVMH, pour 344 millions d’euros.

Dominique Mandonnaud  se consacre aujourd’hui à sa passion, la sculpture.

Deux destins, deux belles histoires,

A nous de continuer à écrire la nôtre.

Xavier Berjot
Avocat Associé

Actualités

Jean-Baptiste Rozès, Xavier Berjot et Victoire de Bary ont décidé de suivre des caps différents et de mettre fin à leur activité au sein du

Ne rien lâcher

Edito

La profession d’avocat est passionnante. J’adore manipuler les articles de loi, les tordre à mon envie, et convaincre. Elle peut être aussi, c’est vrai, parfois

P45

Edito

Le 4 octobre dernier, lors du congrès du Parti Conservateur, Theresa May, premier ministre du Royaume-Uni, prononçait son discours de clôture. Soudain, un comédien a

La surfeuse

Edito

Et dire qu’elle n’avait même pas voté pour lui au premier tour ! Mais voilà, elle a été séduite par cet appel lancé aux femmes pour

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Comment
Name*
Email*